Makis Solomos, « Esthétique, musicologie et création musicale » ; Peter Szendy, « Phonordalies »

Séminaire transdisciplinaire
"L’esthétique musicale entre philosophie et musicologie, des croisements aux rencontres"
orgnaisation : Julien Labia (Pais IV) et Charlotte Loriot (Paris IV)

Vendredi 13 mai 2011
14 h 30-17h30

Université Paris-Sorbonne,
Maison de la recherche
28 rue Serpente (75006)
Salle D 224

Makis Solomos(Paris VIII), « Esthétique, musicologie et création musicale »

Peter Szendy (Paris X), « Phonordalies »

Il s'agira de penser, en partant d'abord de témoignages récents parus dans la presse américaine, cette collusion inouïe : musique et torture. Comment et pourquoi torture-t-on avec la musique ? On rappellera l'histoire récente de cette pratique pour laquelle la langue anglaise a inventé l'expression de no-touch torture. Puis, en analysant de près quelques séquences tirées de films comme Orange mécanique (Stanley Kubrick, 1971), The Big Combo (Joseph H. Lewis, 1954) et Death and The Maiden (Roman Polanski, 1994), on avancera des hypothèses sur ce qui lie la musique à l'aveu et à l'ordalie.

Makis Solomos, « Esthétique, musicologie et création musicale » ; Peter Szendy, « Phonordalies »