Séminaire Philosophie et Musicologie, " parcours, perspectives, rencontres " (Troisième session)

Programme de la troisième session

Programme détaillé de la session 2013 :

Vendredi 8 février, 14 h – 18 h, Censier, salle 410.

Vladimir Pinheiro Safatle (Universidade de São Paulo) : « Expression et corporéité dans les Etudes pour piano de Chopin, Debussy et Ligeti ».

Pauline Nadrigny (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Phico / CEPA) : « Mikel Dufrenne, de l’œuvre à l’oreille ».

Denis Laborde (CNRS / Centre Marc Bloch, Berlin) : « A quoi sert l’Ethnomusicologie ? »


Vendredi 1er mars, 14 h – 18 h, Censier, salle 410.

Avec la collaboration de Francesco Peri et Inès Guittard.

Damien Ehrhardt (Evry) : « Alexander von Humboldt et la musique ».

Alain-Patrick Olivier (Nantes, CREN / CAPHI) : « Situation de l’opéra contemporain : création, institution, mise en scène, métaphysique ».

Bruno Moysan (IEP) : « Liszt troublé par Judith (Butler, évidemment !) ».

Vendredi 22 mars, 14 h – 18 h, salle 33 de l’Institut du Monde Anglophone.

Avec la collaboration de François Balanche

14 – 16 h : lectures

François Balanche (Montréal / EHESS) : « " Ecouter, c’est agir ; écouter, c’est faire. " André Boucourechliev, penseur de l’écoute. »

Julien Labia (post-doctorant, Université Sorbonne-Nouvelle, CEREG) : « Franz Grillparzer et la musique selon Hanslick, ou le chaînon manquant ? »

16 h – 18 h : statuts

Jérôme Cambon (Tours) : « Hector Berlioz et le saint-simonisme : un artiste en quête d’un statut ».

Anne-Laetitia Garcia (université Sorbonne-Nouvelle) : « Le monstre sacré en acte : qui est en scène ? ou quoi ? »

Le séminaire est associé au « Jeudi de la philosophie » que la librairie Vrin consacrera à Helmholtz et Carl Dahlhaus, le 28 mars, 18 h 30 – 20h. Nous recevrons notamment Herman Danuser (Humboldt Universität Berlin) à cette occasion.


Vendredi 12 avril, 14 h – 18 h, salle 16 de l’Institut du Monde Anglophone.

Julien Ségol (universités Denis Diderot et Leipzig / Centre Marc Bloch Berlin) : « Penser le corps en mouvement : l’enseignement de Jean d’Udine. »

Ellen Moysan (université Toulouse le Mirail / Europhilosophie) : « Le toucher musical, point sensible de l’incarnation du chant intérieur ».

Agnès Gayraud (université Paris-Sorbonne) : « Pour une esthétique critique des musiques populaires enregistrées ».

David Christoffel (EHESS / EsPAS) : « Le minimum de quoi ? (Minimalisme en musique et minimalisme moral) ».


Vendredi 26 avril, 14 h – 18 h, Censier, salle 410.

Alessandro Bertinetto (Università di Udine) : « Absolute music and Absolute’s music. Hegel and musical improvisation ».

Catherine Guesde (université Panthéon-Sorbonne, PHICO) : « Le rôle de la douleur dans le plaisir esthétique musical ».

Francesco Peri (Università del Salento, Lecce / Université Sorbonne-Nouvelle) : « Genèse d’un discours moderniste de l’histoire musicale ».

Julien Labia (post-doctorant, université Sorbonne-Nouvelle, CEREG) et Charlotte Loriot (université Paris-Sorbonne / PLM) : bilans, perspectives, conclusions.

Séminaire Philosophie et Musicologie,

télécharger

site internet