Journée d'Etudes " Philosophie(s) de la critique musicale : le monde germanique en question ".

Journée d’Etudes organisée par Julien Labia (post-doctorant, Université Sorbonne-Nouvelle, Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Espace Germanophone), en collaboration avec Jean-François Candoni (Equipe de Recherche Interlangues : Mémoires, Identités, Territoires) et Timothée Picard (Centre d’Etudes des Littératures et Langues Anciennes et Modernes) de l’Université Rennes II, dans le cadre du programme « la Critique musicale au 20e siècle » de l’Institut Universitaire de France, le 6 novembre 2013.

Lieu : Université Sorbonne-Nouvelle, salle 410 du centre Censier (13 rue de Santeuil, 75005 Paris, métro Censier-Daubenton).

Matinée

8 h 55 – 9 h 05 : accueil des participants et invités.

9 h 05 – 9 h 25 : Introduction générale : Julien Labia (CEREG, Sorbonne-Nouvelle)

I. Mise en perspective : politisation et historicité.

Présidence de séance : Jean-François Candoni (ERIMIT, Rennes II)

9 h 25 – 9 h 55 : Francesco Peri (Università del Salento, Lecce/Sorbonne-Nouvelle) : « L’Histoire en temps réel. Le genre du "panorama de la musique contemporaine" en Allemagne, 1914-1933 ».

9 h 55 – 10 h 05 : discussion.

10 h 05 – 10 h 35 : David Christoffel (EHESS/ESPAS) : « Emile Vuillermoz, le Rhin ou la peur d’être catégorique ».

10 h 35 – 10 h 45 : discussion.

10 h 45 – 10 h 55 : pause.

II. Bond en avant : ontologie(s).

Présidence de séance : Julien Labia (CEREG, Sorbonne-Nouvelle)

10 h 55 – 11 h 25 : Elvira Panaiotidi (Académie des Sciences de Russie) : « Music Criticism and Analytic Philosophy of Music ».

11 h 25 – 11 h 35 : discussion.

11 h 35 – 12 h 05 : Camille Prost (Lille 3) : « Stendhal et le quatuor à cordes ou quel rôle accorder aux lettres d’un dilettante dans la construction d’une ontologie de la formation instrumentale ? »

12 h 05 – 12 h 15 : discussion.

12 h 15 – 12 h 45 : Alexis Cartonnet (ENS Lyon/Université Montesquieu Bordeaux IV) : « Théorie, critique et ontologie de la musique chez Rameau, Messiaen et Schönberg ».

12 h 45 – 12 h 55 : discussion et conclusion de la matinée.

12 h 55 – 14 h 30 : Pause repas.


Après-midi.

III. Elaborations progressives : de la critique à la pensée.

Présidence de séance : Timothée Picard (CELLAM, Rennes II).

14 h 30 – 15 h : Margaux Sladden (Université Libre de Bruxelles) : « De la critique musicale à la pensée philosophique, le cas de Boris de Schlœzer ».

15 h – 15 h 10 discussion.

15 h 10 – 15 h 40 : Agnès Gayraud (Paris-Sorbonne/ANR Cactus) : « Le jeune Adorno en critique musical : du mutisme des œuvres à leur extériorité audible ».

15 h 40 – 15 h 50 : discussion.

15 h 50 – 16 h 10 : pause.

IV. Un regard d’en haut : épistémologie(s).

Présidence de séance : Céline Trautmann-Waller (CEREG, Sorbonne-Nouvelle).

16 h 10 – 16 h 40 : Isabelle Perreault (Université de Laval) « De l’anti-wagnérisme en France : l’exemple Stravinsky ».

16 h 40 – 16 h 50 : discussion.

16 h 50 – 17 h 20 : Raphaël Brunner (Haute Ecole d’Art de Suisse Occidentale, Sierre) : « La critique musicale et le rapport " critique " de la musique au langage dans les conceptions d’Adorno et de Dahlhaus ».

17 h 20 – 17 h 30 : discussion.

17 h 30 – 18 h : Table ronde et remerciements.

Contact : julien.labia@wanadoo.fr

Journée d'Etudes

télécharger