Grillparzer, Franz

Considéré comme le grand poète autrichien, Grillparzer fut également l'auteur de nombreux aphorismes philosophiques sur les arts en général et la musique en particulier. Robert Zimmermann voyait en ces textes l'expression aphoristique d'un musicien et d'un penseur. Il devait écrire en 1885 que Hanslick n'avait fait que fonder rigoureusement cette vision de la musique, traçant une filiation qu'on réinterrogera à la lecture de ces textes. L'importance qu'il eut aux yeux de figures comme Kafka, Hanslick, Zimmermann, Stifter, Wittgenstein, Sacher Masoch, Nietzsche ou Sebald (passons, plus récemment, sur John Irving), en fait une figure centrale de la culture autrichienne. Son oeuvre est encore méconnue, et presque entièrement inédite en français.

Né et mort à Vienne (1781-1872), Grillparzer fut reconnu de son vivant comme un personnage central de la culture de son pays. Si son texte le plus célèbre reste " le Pauvre ménétrier " (ou " Le Musicien des rues ", traduit en français par J. Lajarrige), son oeuvre comprend également une trilogie théâtrale, " La Toison d'or ", des récits de voyage et de nombreuses réflexions sur l'esthétique. Dramaturge et poète, Grillparzer se définissait comme un " amoureux passionné des hommes, en particulier du peuple. " Son oeuvre tant littéraire que philosophique marque par son souci de vérité et de modernité, sinon de " réalisme " (" Nous sentons avec des abstractions, nous sommes à peine encore capables de savoir comment les sentiments s’expriment chez nos contemporains ; nous leur faisons faire des soubresauts qu’ils n’ont plus coutume de faire aujourd’hui. Shakespeare nous a tous corrompus, nous autres modernes. ") Le souci d'une esthétique spécifique à chaque art et sa fine attention aux processus psychologiques comptent parmi les traits marquants de son oeuvre.

Formesth

Aphorismen

Franz Grillparzer -- Zur Musik

Reiz der genauen Naturnachahmung (und Allgemeines)

Nouvelles règles d'écriture

Critique du FreischĂĽtz de Weber

Critique d'Euryanthe de Weber

Esquisse d’un rapport concernant l’achèvement du monument à Schubert.

Zu den bildenden KĂĽnsten

Généralités

Fragment sur l'Esthétique

Sur le Dilettantisme

Les corrupteurs de l'art